L'Importance de L'eau Informations Inédites

231 Vues
Published

Documentaire 2016 "Débat" L'Eau-L'Importance De L'Eau -Informations Inédites Délivrés-Extinction

L'eau en bouteille ou eau embouteillée est une eau conditionnée dans des bouteilles destinée à la consommation humaine. Il existe plusieurs catégories d'eau embouteillée, et chacune doit répondre à des caractéristiques conformes aux réglementations qui varient selon les pays.
En Europe:
En France, l'eau en bouteille, souvent appelée improprement eau minérale, est répartie en trois catégories :

L'eau de table, eau potable dont la provenance est quelconque mais qui satisfait toutes les normes sanitaires.
L'eau de source, qui satisfait naturellement aux normes et qui est mise en bouteille sans aucun traitement chimique.
L'eau minérale naturelle, qui reçoit, en France, son titre de l'académie de médecine pour ses vertus thérapeutiques. Les sources d'eau minérale sont souvent associées à des stations thermales.
Consommation croissante:
Le marché se développe vraiment en France à partir de la Libération, avec les ventes d'eaux minérales, dont en en tout premier lieu, l'eau d'Evian. En 1947, Gustave Leven rachète Perrier à un anglais, et multiplie les campagnes publicitaires. En 1968, Guy Maigre décide de commercialiser l'eau de Vittel sous bouteilles plastiques. La consommation française passe de 307 millions de litres d'eau en bouteille en 1947 à plus de 6,5 milliard en 1999, avec une phase de concentration du secteur partagée entre trois grands géants, Nestlé, Danone et Castel. Ces groupes exportent leurs produits dans le monde, et rencontrent la concurrence d'autres mastodontes du secteur, dont Coca-Cola. Les eaux de sources voient leur consommation multipliée par 4 entre 1974 et 1991. Pour contrer cette concurrence, les embouteilleurs d'eau minérale multiplient les dépenses marketing. En 1999, le marché des eaux plates représente 84 % d'un marché français, qui aligne plus de 200 marques.

Après la mode des eaux gazeuses, la consommation d'eau embouteillée - soutenue par une publicité importante - a beaucoup augmenté, d'abord en Europe, puis aux États-Unis où les ventes ont triplé en 10 ans, avec une augmentation de 9,7 % en 2006 (1/3 des nord-américains en boivent régulièrement, alimentant un marché de près de 11 milliards de dollars, rien que pour ce pays).

En 2004, la consommation mondiale d'eau en bouteille en plastique représentait 154 milliards de litres. Cette consommation a augmenté de 57 % en 5 ans. En 2008, les 200 milliards de litres ont été atteints, le chiffre d'affaires de l'eau en bouteille représente environ 100 milliards de dollars.

Selon l'Office parlementaire de validation des choix scientifiques et technologiques : « Pour des raisons diverses tenant au goût de l'eau du robinet, à la défiance vis-à-vis de sa qualité, mais aussi à la mode, aux effets d'un marketing subtil mettant en avant le côté naturel du produit et d'une publicité performante. ».

L'empreinte écologique des eaux embouteillées exportées dans le monde entier est particulièrement élevée, car leur transport (en grande partie par route) des bouteilles d'eau est beaucoup plus coûteux en énergie, en pétrole (1,5 million de barils/an sont nécessaires pour produire les bouteilles de plastique consommées par les Américains) et produit beaucoup plus de gaz à effet de serre (production, transport, incinération..) que lorsque cette eau est livrée par les réseaux d'eau potable jusqu'au robinet.

L'eau potable est une ressource vitale pour l'Homme, et à ce titre une des conditions du développement soutenable. Elle a été au centre des discussions du Sommet de la Terre 2002 de Johannesburg, et de nombreuses réunions internationales, mais la question de l'impact écologique du transport de l'eau embouteillée n'a émergé que plus récemment, avec la suspicion que les emballages plastiques pouvaient contaminer l'eau des bouteilles par certains produits chimiques et la question des impacts environnementaux globaux de l'embouteillage et surtout du transport et recyclage éventuel des bouteilles.

Les représentants de l'Association Internationale de l'Eau en Bouteille (IBWA) disent qu'ils ont fait des efforts pour faciliter le recyclage des bouteilles et que l'eau embouteillée a aussi aidé certains américains à se passer de boissons gazeuses sucrées (également de plus en plus vendues en bouteilles plastique) et que bien d'autres produits sont emballés dans du plastique..

Catégories
Actualite Flash Sante
Soyez le premier à commenter cette vidéo.