Sorcelerie afrique

  • La sorceleries musulman

    Au Maghreb, dans les zones rurales, la sorcellerie est une pratique toujours très courante. Elle est pratiquée par des talebs. Il s'agit d'une sorcellerie assimilable aux pratiques sorcières de l'époque médiévale.

    Les Talebs sont consultés par la population locale pour leur savoir dans le domaine de la sorcellerie musulmane. Ils pratiquent leur magie en s'aidant de démons et des djinns. Les domaines d'intervention des Talebs concernent l'amour, le travail, la fécondité. Ces sorciers exorcisent le « mauvais œil » mais peuvent également jeter le mauvais sort et pratiquer des envoûtements.
     
    Au Maroc, même dans les villes et en particulier dans la capitale, la sorcellerie est bien présente, mais d'une manière plus feutrée que dans les zones rurales.

    La magie traditionnelle au Maroc utilise énormément d'ingrédients magiques tels que des herbes, des encens, l'écorce de certains arbres ou même des animaux ou des ossements (qui peuvent provenir des tombes des cimetières). On peut les acheter dans des boutiques spécialisés. On rencontre très souvent des vendeurs de tortues. Il faut savoir que les tortues sont très utilisées dans certains rituels de magie noire destinés à pratiquer des actes sataniques ou jeter le mauvais sort.

    La puissance de la sorcellerie marocaine est reconnue dans tout le Maghreb et est très souvent crainte par les populations.
     
    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires