Invasion hislamique

  • Macron a reçu des Frères musulmans

    Macron a reçu des Frères musulmans syriens à l’Élysée. Va-t-il les financer par l’argent du contribuable ?

    18 04 2018

    000.png

    Quelques jours après les frappes franco-britanno-américaines contre la Syrie, qui ont fait jubiler l’internationale islamiste et ses idiots utiles, Emmanuel Macron a reçu ce lundi 16 avril 2018 à l’Élysée des organisations actives sur les ruines de la Syrie, parmi lesquelles l’organisation frérosalafiste Syria Charity, fondée, principalement, par une famille de Frères musulmans syriens qui ne s’en cachent pas : le sénior Ali ALOLAIWY et le junior Mohammad ALOLAIWY. Ce dernier, tantôt président de cette organisation tantôt son porte-parole, a diffusé hier sur la page Facebook de cette organisation islamiste un selfie avec Emmanuel Macron, président de la République, dans l’un des salons de l’Élysée. Dans les commentaires, il a annoncé qu’une « enveloppe de 50 millions d’euros sera débloquée », par l’État français, pour « l’aide humanitaire ». Une information qu’il a redite dans une interview publiée ce matin sur le site de France Info. Qui a dit qu’il « n’y avait pas d’argent magique » ? C’est démagogique, je l’avoue.

    001.png

    Sérieusement, au risque de redire ce j’ai déjà dit il y a plus de deux ans, en mars 2016, ici-même dans un billet, cette organisation dite « caritative », très controversée y compris en Syrie, fait partie de la nébuleuse des Frères musulmans, une organisation classée « terroriste » par de nombreux États souverains (pas par la France) : les services de l’État français ne peuvent l’ignorer. Ils ne peuvent ignorer, non plus, ses liens avérés avec les Frères « Musulmans de France » (ex-UOIF) et avec leurs portes-drapeaux : les Tariq Ramadan, les Nabil Ennasri, les François Burgat, et j’en passe. Ils ne peuvent ignorer que la Syria Charity est soutenue par le Hamas palestinien, classé « organisation terroriste » par l’Union Européenne. Mais que fait la France de Macron ? Elle lui déroule le tapis rouge de l’Élysée et semble prête à lui offrir quelques dizaines de millions d’euros …

    002.png

    On s’attendait à ce que l’État français fasse enfin le vrai ménage dans le milieu de la Charity-business islamiste : « Qatar Charity », « CBSP », « Secours Islamique », « Human Apeal », « Syria Charity », etc. Les donateurs sont en droit de savoir si leur argent est distribué dans l’humanitaire ou bien utilisé à d’autres fins, autres qu’humanitaires (le financement de factions jihadistes, par exemple). L’attente va peut-être durer encore quelques années. Toutefois, désormais, avec le cumul des preuves matérielles et des indices concordants, la France de Macron semble être définitivement acquise à une certaine fausse-idée, défendue par des « experts » (« universitaires », « journalistes-communicants », « lobbyistes », …), amis de l’axe Doha-Ankara, selon laquelle « les islamistes sont l’avenir du Monde arabe ». La France de Macron y travaillerait. A la place de Bachar al-Assad, certains verraient bien les Frères musulmans comme partenaires : une option qui se précise de plus en plus. Ce serait, peut-être, juste une question de temps, juste une question d’agenda !

    003.png

    Enfin, au lieu de retenir les leçons du passé récent, relatives à la guerre en Libye et la ruine durable qui s’est installée, en partie à cause de l’intervention de la France et de son soutien à des islamistes jihadistes, voici notre chère République reproduire aujourd’hui, sourire aux lèvres, les mêmes fautes impardonnables d’hier : offrir aux islamistes la possibilité de se renforcer à Damas, la capitale de l’Empire Omeyyade tant désirée par les islamistes. « Deux choses n’ont pas de limites, disaient Albert Einstein, « l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » Qu’aurait-il dit en observant attentivement ce selfie d’Emmanuel Macron, président de la République Française, datant du 16 avril 2018, à côté d’un Frère musulman dont la maison-mère a du sang syrien sur les mains ?

    04.png

    005.png

    006.png

    008.png

    009.png

    010.png

    Continuer
  • Mur infranchissable pour protéger contre les immigrants illégaux

    Espagne Le Parti Vox veut construire un « mur infranchissable » pour protéger le pays contre les immigrants illégaux

    Le Parti conservateur espagnol Vox a promis de construire un « mur infranchissable » pour protéger le pays contre les immigrants illégaux, selon West Media.

    Après une percée historique lors de l’élection générale du 28 Avril dernier, Vox a promis des mesures strictes pour arrêter le flux des migrants.

    Le Parti fait notamment valoir que l’armée doit patrouiller les frontières et recevra « les ordres nécessaires » pour les défendre, jusqu’à ce que le mur soit érigé.

    Il a promis de protéger la frontière commune de l’UE avec l’Afrique avec un « mur infranchissable » – ce qui suggère que le gouvernement marocain devrait payer.

    L’Espagne possède la seule frontière terrestre de l’Union européenne avec un pays africain situé autour des enclaves de Ceuta, Melilla, connues en espagnol sous le nom de plazas de soberanía ou « lieux de souveraineté ». Les enclaves sont situées en Espagne depuis les années 1400.

    Selon des sources policières espagnoles, au moins 50 000 Africains subsahariens attendent au Maroc d’entrer dans le pays.

    Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrell, a déclaré que l’Europe avait besoin de « sang neuf, et il ne semble pas que ce sang neuf provienne de notre capacité à procréer ».

     

    Selon le chef du parti Vox, Santiago Abascal, la “lâche droite” incarnée par le Parti du Peuple (PP), de centre de droite, a « abandonné » les électeurs qui souhaitent mettre fin à l’immigration clandestine.

    Les sondages suggèrent que Vox deviendra le premier Parti d’« extrême droite » capable de gagner des sièges au Parlement espagnol depuis les années 70 et pourrait émerger comme un acteur décisif dans le paysage politique de plus en plus fragmenté de l’Espagne.

    Continuer
  • Week-end en Allemagne : plusieurs femmes agressées sexuellement, des personnes âgées battues par des migrants

    Au cours du week-end dernier en Allemagne, trois femmes ont été agressées sexuellement et une personne âgée a été envoyée à l’hôpital après avoir été battue. Deux migrants afghans ont été arrêtés alors que les trois autres suspects sont toujours en fuite.

    Âgée de 38 ans, pourchassé et violée par des immigrants afghans

    Lundi, la police de Hanovre a rapporté qu’une femme âgée de 38 ans a été violée dimanche, après avoir été interceptée par deux hommes, alors qu’elle rentrait chez elle depuis la laverie automatique du quartier de Linden-Mitte.

    Selon la police : « L’un des deux individus lui a parlé et lui a demandé des rapports sexuels, ce que la femme a refusé. » Celui-ci a alors poursuivi la femme de 38 ans, l’a poussée contre une clôture, puis l’a violée . La femme a réussi à s’échapper alors qu’il l’aurait laissée sans surveillance pendant une courte période. Elle a pu contacter la police après avoir atteint en toute sécurité son appartement.

    Deux hommes étrangers qui correspondaient aux descriptions que la victime a donné à la police ont été arrêtés plus tard près de la scène du crime. Selon Junge Freiheit , un parole de la police a dit à Berlin hebdomadaire que les deux hommes étaient des Afghans.

    Une femme de 76 ans hospitalisée après avoir été attaquée

    Une femme âgée de 76 ans a été hospitalisé après avoir été battue, attaquée par un homme avec une « apparence du sud, » le dimanche matin. dans le quartier de Schleswig-Holstein Bad Segeberg.

    Un porte-parole de la police a déclaré à Junge Freiheit que le suspect est un homme qui est déjà connu de la police pour avoir commis des infractions similaires dans le passé.

    18 ans, une fille agressée sexuellement

    La police de Baden Eppelheim sont à la recherche d’un homme aux cheveux noirs qui est censé avoir agressé sexuellement une jeune fille de 18 ans qui marchait sur Max-Kolbe-Weg. Agressivement, l’homme a essayé de de toucher ses parties intimes. Des jeunes qui étaient aux alentours sont venus secourir la fille et l’agresseur a fui lâchement.

     

    La victime a décrit le suspect comme un jeune homme mince de 20 ans avec un teint foncé, mesurant 1,70 à 1,75 mètres. Au moment du crime, il portait un t-shirt vert et des survêtements noirs.

    Une femme de 21 ans harcelée et battue par deux hommes

    A Heidelburg, un fille de 21 ans a été harcelée par un homme qui l’a approchée tôt dimanche matin, dans un bar restaurant. Selon la police, l’homme l’a suivie chez elle « avec l’intention claire d’abuser d’elle sexuellement. » Après que la femme ait tenté de résister à son assaut, l’homme a saisi ses seins et ses fesses. Elle a pu quitter le restaurant mais plus tard ce soir-là, elle a été suivie par le même homme et son ami. La police a déclaré: « L’un des hommes l’a saisie par le bras tandis que l’autre l’a frappé au visage et lui a fait comprendre qu’il n’a pas accepté un « non » d’une femme, »

    La victime a décrit que l’un des attaquants faisait environ 1,75 mètres de haut, mince et noir, les cheveux bouclés.

    source https://www.alterinfo.ch/2019/08/16/week-end-en-allemagne-plusieurs-femmes-agressees-sexuellement-des-personnes-agees-battues-tous-par-des-migrants/

    Continuer
  • Une civilisation européenne est sur le point d’être remplacée par deux civilisations

    Vu la violence de la réaction des musulmans quand vous mentionnez «leur si belle religion» de manière négative, le nom de l’interlocuteur de J. Winston ne sera pas mentionné. J’ai traduit et commenté le point de vue de cet homme sur ce sujet brûlant d’une clairvoyance qui fait cruellement défaut à certains de nos dirigeants européens.

    Merci ! Je suis Kenyan et je réside au Kenya.

    Je vous le dis : laissez les Africains et les Somaliens en particulier retourner dans leur pays car l’argent qu’ils reçoivent en Europe est envoyé chez eux pour financer les groupes terroristes islamistes comme Al Shabaab. Les hommes célibataires, accueillis chez vous comme de pauvres réfugiés, reviennent au pays en touristes pour contracter des mariages temporaires. [tradition musulmane hypocrite qui légitime l’adultère tout comme le mariage avec des enfants légitime la pédophilie]

    Ils mettent enceintes de jeunes Somaliennes et après leurs vacances, ils retournent en Europe, abandonnant femmes et enfants. [Via nos impôts, nous finançons déjà beaucoup d’inutiles, mais là c’est le comble : les vacances sexuelles de ces pauvres réfugiés à la recherche d’une vie meilleure en Europe et le terrorisme islamique. Voilà à quoi l’angélisme occidental a abouti : à la crétinisation de masse des peuples européens et ce au nom de la défense des valeurs européennes si chères à ceux qui oeuvrent à leur destruction.]

    Je vous le répète : renvoyez ces jeunes mâles en Afrique afin qu’ils puissent s’occuper des enfants qu’ils ont laissés au Kenya pourrir dans la pauvreté, tandis qu’ils savourent les pizzas en Europe avec délice.

    Nous avons de nombreux enfants de rue à Nairobi qui sont d’origine somalienne. Ils sont tous le fruit du tourisme sexuel de jeunes Somaliens généreusement accueillis en Europe. Quand ces « migrants » reviennent en Afrique, ils ne vont pas en Somalie mais au Kenya où des mariages temporaires avec des réfugiées somaliennes sont organisés.

    Pour organiser ces « mariages » il suffit d’un imam et de deux témoins. Une fois leurs vacances terminées, ils abandonnent leurs « épouses temporaires » souvent enceintes et ces dernières ne peuvent retrouver les pères de leurs enfants car ils sont repartis en Europe. Ces femmes sont souvent obligées de se prostituer pour nourrir leurs enfants.

    L’Europe devrait agir maintenant afin de mettre fin à cette discrimination envers ces pauvres filles, elle devrait renvoyer ces Somaliens, au lieu de leur permettre de rejoindre leur havre de paix européen car en Afrique, ils ne peuvent échapper aux conséquences de leurs méfaits ni à leur responsabilité. En outre, une grande partie de l’argent qu’ils reçoivent grâce aux généreux systèmes sociaux européens leur sert à financer les terroristes islamistes.

     

    L’Europe doit connaître la vérité, il n’y a plus de guerre, en particulier dans la partie orientale de la Somalie. Soyons clairs sur cette question car c’est non seulement l’Europe qui est menacée, mais nous aussi, les Kenyans. Nous avons des troupes kenyanes en Somalie combattant les terroristes d’al Shabaab. Nous avons aussi des drones américains qui les pourchassent.

    Si ces migrants économiques rejoignent l’Europe par bateau, ce n’est pas pour fuir la persécution , la guerre ou la misère, c’est tout simplement parce qu’ils sont paresseux. Ils viennent pour profiter de vos généreux systèmes sociaux financés par vos contribuables. Ils sont logés, nourris, habillés gratuitement. Et surtout, ces musulmans renforcent leur présence en Europe : ils savent très bien qu’une fois devenus majoritaires, vous serez à leur merci et la conquête de l’Europe sera pour eux un jeu facile.

    Grâce à l’argent qu’ils reçoivent d’Europe, ils déstabilisent aussi mon pays le Kenya car cet argent est versé aux combattants islamiques de leur clan.

    Le Kenya a renvoyé un million de Somaliens chez eux car ils étaient des sympathisants de groupes terroristes. Nous les avons hébergés et en guise de remerciement, ils ont caché des terroristes chez eux. Résultat: en 2015, le Kenya pleura 179 de ses étudiants lâchement assassinés dans leur université par les islamistes somaliens d’Al Shabaab.

    En accordant la citoyenneté européenne aux Somaliens, vous créez des drames au Kenya : de nombreux enfants sans père errent dans les rues, leurs mères le plus souvent analphabètes ne peuvent porter plainte, car elles ne savent pas où se trouvent ces hommes. Sans ressource, elles se prostituent ou pour les plus chanceuses, elles dépendent de la générosité des ONG et des bénévoles, tandis que les pères jouissent d’une vie agréable en Europe aux frais des Européens.

    Je ne dis pas que l’Europe devrait cesser d’aider les Africains, mais je dis que les Africains devraient être aidés dans leur propre pays, afin de les éduquer, les former, leur apprendre comment ils peuvent développer l’Afrique.

    Le Traité d’Abuja encouragea les Africains à s’installer en Europe. Les riches nations musulmanes favorisent l’immigration musulmane afin d’accroître le nombre de musulmans sur le Vieux Continent. [Elles encouragent la Hijra, autre cheval de Troie de la conquête islamique de l’Europe.]

    Vous êtes-vous déjà posés la question de savoir pourquoi les riches pays musulmans n’acceptent pas leurs frères musulmans en provenance d’Asie et d’Afrique, mais les encouragent à envahir l’Europe ? La réponse est pourtant simple : ils veulent islamiser l’Europe par le djihad démographique.

    Les Européens sont en train de devenir minoritaires chez eux, le Christianisme disparaît lentement mais sûrement et les musulmans sournois en profitent pour s’y installer en force. Les musulmans ont pour mission de répandre l’islam en Europe. Il serait grand temps que les Européens se réveillent et prennent conscience du danger qui les guette.

    ————–

    Au lieu d’ouvrir les yeux, de nombreux Européens avancent tels des aveugles au bord d’une falaise, fiers de leurs bons sentiments, de leurs valeurs «humanistes», de leur immense générosité, convaincus d’oeuvrer à la création d’un monde meilleur, plus ouvert, plus fraternel, plus pacifique. Ils ouvrent ainsi leurs portes et leur coeur à leurs pires ennemis, à ceux dont la mission « divine » consiste à les soumettre à l’esclavage islamique et/ou à la mort.

    Ce Kenyan parle d’or, mais ses paroles résonneront à nouveau dans le vide. Trop d’Occidentaux sont encore endormis par la propagande angélique des partisans d’un multiculturalisme effréné, via des campagnes publicitaires et des séries télévisées spécialement conçues à cet effet.

    Ainsi, peu à peu les gens s’habituent à l’idée d’une future Europe colorée où les Européens de souche seront minoritaires, donc en position de faiblesse. Ils deviendront des proies faciles pour les prédateurs musulmans, qui agiront comme des meutes de hyènes à la vue d’un animal blessé, sans défense, prêtes à lui bondir dessus et à le dévorer en ricanant.

    A se demander pourquoi l’Européen Blanc est-il soudainement devenu en ce XXIe la cible à réduire en esclavage, à abattre ? Pourquoi cette explosion de haine envers les Européens blancs, haine savamment entretenue voire encouragée par l’establishment européen blanc ? Ce dernier d’une morgue révoltante ne cache même plus son mépris envers les peuples européens, dont ils sont eux-mêmes issus.

    Comme l’a récemment déclaré Viktor Orban, une civilisation européenne homogène est sur le point d’être remplacée par deux civilisations : une qui construit son avenir sur la coexistence de l’islam et du Christianisme et le modèle d’Europe centrale qui continue à concevoir l’Europe comme « une civilisation chrétienne ».

    Laquelle triomphera ? La chimérique ou la réaliste ?

    Rosaly pour Dreuz.info.

    Source: «A Kenyan says Somali Muslims come to Europe “for your free benefits which are paid out with your taxpayers’ money» J. Winston (Jihad Watch)

    source https://www.alterinfo.ch/2019/01/11/un-citoyen-kenyan-les-musulmans-somaliens-et-autres-viennent-en-europe-pour-les-avantages-sociaux-payes-par-vos-contribuables/

    Continuer
  • Criminalité à Oslo (Norvège) : 70 % des agresseurs sont des immigrés

    Criminalité à Oslo (Norvège) : 70 % des agresseurs condamnés pour des actes de violence grave sont des immigrés

    Les immigrés sont fortement surreprésentés parmi les personnes condamnées par le tribunal de district d’Oslo pour des actes de violence graves.

    TV 2 a passé en revue tous les jugements ayant donné lieu à des condamnations pour des actes de violence gravee à Oslo, pendant l’année 2018.

    Au total, 140 personnes ont été condamnées au cours de la dernière année.

    L’examen de TV 2 montre que 70% des 140 auteurs étaient d’origine immigrée.

    En d’autres termes, plus de deux agressions graves sur trois commises à Oslo ont été perpétrés par des immigrés. Ceci en dépit du fait que, selon Statistics Norway, les immigrés représentent 33% de la population d’Oslo.

    Par immigré, on entend les personnes qui ont immigré en Norvège ou qui sont nées en Norvège, mais qui ont un père et une mère nés tous deux à l’étranger.

    Bien que le chiffre semble élevé, la chercheuse en criminalité Ragnhild Bjørnebekk n’est pas surprise. Elle pense que l’une des raisons est que beaucoup de ces gens viennent de cultures où la violence est davantage répandue.

    Le représentant parlementaire et citoyen d’Oslo, Himanshu Gulati (FRP), se réfère au conseil municipal d’Oslo et estime que le conseiller municipal Raymond Johansen et la politique d’immigration du conseil municipal doivent blâmer la forte proportion d’immigrés parmi les agresseurs.

    Il doit comprendre que la politique qu’il mène a des conséquences. Si vous voulez maintenir une forte immigration à Oslo, il ne sera pas plus facile de gérer les problèmes actuels.

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires