Coronavirus Pologne

  • Pologne: 80% des entreprises accusent une baisse des ventes

    90% des entreprises mettent en œuvre des procédures contre le COVID-19. Le même nombre d’entreprises s’attend à une baisse de leur performance financière à la fin de l’année.

     

    Les effets de la pandémie du COVID-19 sont ressentis par presque toutes les entreprises opérant en Pologne. La baisse des ventes a déjà touché plus de 80 % des entreprises, et 62 % d'entre elles sont confrontées à une augmentation de l'absentéisme des employés. En même temps, les entreprises participent activement à la lutte contre l'épidémie en introduisant de nouvelles procédures de sécurité, souvent plus restrictives que les recommandations du GIS (Inspection générale sanitaire). Toutefois, les perspectives ne sont pas encourageantes - 9 entrepreneurs sur 10 envisagent une détérioration des résultats financiers à la fin de l'année.

     

    Les résultats d'une enquête menée du 13 au 17 mars par la Chambre de Commerce et d’Industrie France Pologne auprès des entrepreneurs polonais et français opérant en Pologne montrent que jusqu'à 98% d'entre eux ressentent les effets de l'épidémie du coronavirus dans leur travail quotidien. Le plus touché est le chiffre d'affaires, qui a diminué dans plus de 80 % des entreprises interrogées. La plupart des entreprises ne sont pas en mesure de déterminer l'ampleur de la baisse, mais une personne interrogée sur quatre estime qu'elle a dépassé 15 %.  L'augmentation de l'absentéisme lié à la prise de congés ou la nécessité de garder des enfants affecte le travail de 62 % des entreprises interrogées. La situation dans le domaine de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement semble légèrement meilleure. 34% des entreprises ont des difficultés pour recevoir à temps les produits commandés auprès de leurs sous-traitants, 18% signalent des pénuries dans leurs entrepôts, une entreprise sur cinq a des problèmes dans le domaine du transport à l’échelle nationale et 8% ont des difficultés à exporter. Le tourisme, la gastronomie, le commerce ou le transport aérien ne sont que quelques secteurs qui subissent actuellement d'énormes pertes en raison des temps d'arrêt et du manque de clients, et nous ne savons pas combien de temps cet état de choses va durer et à quelle vitesse nous pourrons rétablir la confiance de la société à l’égard des voyages à l'étranger, par exemple. Nous devons également nous souvenir des milliers d'entreprises qui travaillent dans le commerce, qui s'occupent de services de bureau, de restauration, d'organisation de cours de formation, de salons, de services de marketing, qui perdent chaque jour davantage de clients et de commandes. - déclare Monika Constant, directrice générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Pologne.

     

    source: https://lepetitjournal.com/varsovie/actualites/80-des-entreprises-accusent-une-baisse-des-ventes-en-pologne-276804

    Continuer
  • Pologne: les contaminés doivent envoyer un selfie pour prouver qu’ils sont chez eux

    La Pologne a créeé une appplication qui oblige les malades du coronavirus à prendre des selfies pour prouver qu'ils sont bien confinés à leur domicile.

    La Pologne ne rigole pas avec le respect du confinement. Afin d'être certain que les habitants sont bien confinés chez eux, le gouvernement polonais a créé une application contraignant les personnes atteintes du coronavirus à se prendre en photo en selfie. Objectif : prouver qu'ils respectent bien leur mise en quarantaine. Comme le précise France 24, relayée par Business Insider, l'application ne concerne pas toutes les personnes contaminées, mais celles revenant de l'étranger et soumises à 14 jours de quarantaine après leur retour.

    En pratique, les personnes soumises à cette quarantaine devront donc télécharger l'application qui leur enverra périodiquement des demandes de selfies géolocalisées. Si elles ne respectent pas ces demandes et n'envoient pas leurs photos, la police sera immédiatement alertée. "Les personnes en quarantaine ont le choix : soit recevoir des visites inattendues de la police, soit télécharger cette application", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère polonais du Numérique. 

    Une patiente a déjà écopé d'une amende de 108 euros 

    En effet, les patients devront être très réactifs car si un utilisateur ne répond pas à une demande dans les 20 minutes, la police se rendra elle-même directement chez eux pour contrôler le respect du confinement. Selon France 24, la police polonaise aurait déjà verbalisé une patiente d'une amende de 500 zlotys, soit 108 euros, pour ne pas avoir respecté la quarantaine. 

    Le journaliste britannique Jakub Krupa a en outre précisé sur Twitter que des comptes sont automatiquement créés pour les patients suspectés en quarantaine. Il estime que le but de l'application n'est pas seulement de punir les personnes qui brisent la quarantaine, mais aussi d'aider à "se mettre en contact avec les services sociaux ou à demander de l'aide pour des fournitures urgentes". L'application est disponible en téléchargement sur Google Play et l'App Store.

     

    source: https://www.capital.fr/economie-politique/en-pologne-les-contamines-doivent-envoyer-un-selfie-pour-prouver-quils-sont-chez-eux-1365670

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires