Un incendie dans un foyer pour handicapés fait un mort et un blessé grave à Villeneuve-d’Ascq

L’alerte a été donnée un peu avant 5h ce samedi par le gardien de nuit du foyer les Lauriers, situé à l’entrée du quartier d’Ascq, rue Gaston-Baratte. Le feu a pris dans un couloir et s’est étendu à une chambre. Un résident âgé de 36ans est décédé, un autre est dans le coma et hospitalisé au CHR.

L’incendie à eu lieu dans le quartier d’Ascq, vers 5
heures ce samedi matin. Photo Pierre le Masson - La Voix du Nord
L’incendie à eu lieu dans le quartier d’Ascq, vers 5 heures ce samedi matin. Photo Pierre le Masson - La Voix du Nord - VDN

Les mines étaient sombres, ce samedi matin, dans le foyer ascquois pour déficients mentaux, accueillis en internat et à la journée. Profondément affecté, le personnel prenait sur lui pour orienter et rassurer ces personnes fragiles, forcément déboussolées par le drame qui s’est joué au cours de la nuit.

Le feu a pris dans le bâtiment «André-Diligent», au premier étage. Un peu avant 5h, le gardien de nuit a été alerté par la présence d’un résident dans le couloir d’une unité de vie, qui compte huit chambres et des pièces communes.

Le gardien de nuit qui a prévenu les secours s’est dépêché d’évacuer les autres personnes de l’unité de vie. Puis les pompiers ont pris le relais.

Il est monté à l’étage et a découvert l’incendie, déjà bien avancé. Parti d’un placard, le feu s’est étendu à une chambre attenante. Son occupant, âgé de 36ans, a été retrouvé mort, sans doute intoxiqué par les fumées.

source https://www.lavoixdunord.fr/663412/article/2019-11-09/un-mort-et-un-blesse-grave-dans-l-incendie-d-un-foyer-pour-handicapes-villeneuve

L’autre résident vu sur les caméras de surveillance était inanimé, d’après nos informations. Âgé lui aussi d’une trentaine d’années, il a été transporté par le SMUR de Lille, placé en caisson hyperbare au CHR. Son état est jugé très sérieux.

Le gardien de nuit qui a prévenu les secours s’est dépêché d’évacuer les autres personnes de l’unité de vie. Puis les pompiers ont pris le relais. En tout, 18personnes ont été évacuées et mises en sécurité, explique Annick Stratmains, la directrice de l’établissement.

La piste d’un court-circuit a priori exclue

L’enquête devra déterminer l’origine du feu mais la piste d’un court-circuit semble exclue.

Les familles des résidents ont été rapidement prévenues. Certaines sont venues pour prendre en charge leur proche mais la plupart des personnes accueillies dans ce foyer sont restées sur place.

Le temps de l’intervention des pompiers, venus très nombreux, la rue Baratte a été coupée.

Plus d’informations dans la journée.

Les mines étaient sombres, ce samedi matin, dans le foyer ascquois pour déficients mentaux, accueillis en internat et à la journée. Profondément affecté, le personnel prenait sur lui pour orienter et rassurer ces personnes fragiles, forcément déboussolées par le drame qui s’est joué au cours de la nuit.

Le feu a pris dans le bâtiment «André-Diligent», au premier étage. Un peu avant 5h, le gardien de nuit a été alerté par la présence d’un résident dans le couloir d’une unité de vie, qui compte huit chambres et des pièces communes.

Il est monté à l’étage et a découvert l’incendie, déjà bien avancé. Parti d’un placard, le feu s’est étendu à une chambre attenante. Son occupant, âgé de 36ans, a été retrouvé mort, sans doute intoxiqué par les fumées.

Un foyer lié à André Diligent

Le foyer Les Lauriers, géré par l’association éponyme, est une institution dans le quartier d’Ascq. Il a ouvert dans les années 1950.

86 déficients mentaux y sont accueillis en internat, 25 y viennent à la journée.

Le bâtiment sinistré porte le nom de l’ancien sénateur-maire de Roubaix parce qu’André Diligent a beaucoup fait pour l’association qui gère la structure. Sa fille, Anne, y était hébergée. D’ailleurs, un autre pavillon a été baptisé de son surnom, « Nanou ».

Les Lauriers venaient d’inaugurer un nouvel ensemble de bâtiments, de 24 chambres individuelles ; les résidents étant jusque récemment tous hébergés en chambres doubles. Il y a donc suffisamment de places pour reloger en urgence les personnes vivant dans l’unité de vie sinistrée.

Soyez le premier à commenter cette vidéo.

Articles Connexes

Nouveaux Articles

Populaires