Faits Divers

  • Un togolais disparaît mystiquement pendant sa garde à vue

    Les policiers de l’unité contre le crime organisé (UCO) de Malaga au sud de l’Espagne, se demandent encore comment leur détenu a pu s’échapper de leur fourgon sécurisé. Originaire du Togo, le détenu était conduit vers la prison de la ville , après que le juge ait décrété la prison provisoire. Ces amis y voient de la sorcellerie africaine, du vaudou.

    Thomas Agbessi, un Togolais vivant à Malaga avait été interpellé lors d’une grande opération contre le crime organisé dans le sud de l’Espagne. Il faisait partie d’une bande d’Africains spécialisés dans l’arnaque à la carte bancaire. La police soupçonne que cette bande a pu arnaquer plus d’un million d’euros.


    Des 22 personnes interpellées, Thomas Agbessi était l’unique Togolais parmi les 18 Nigérians, et 3 Ivoiriens. Présentés devant le juge, ils ont tous été envoyés en prison en attendant le procès. C’est pendant le transfert que le Togolais s’est volatilisé dans la nature mystiquement.

    En arrivant à la prison de Malaga, les policiers chargés d’escorter la fourgon ont remarqué qu’un détenu manquait à l’appel. Interrogé, l’Ivoirien qui l’accompagnait a expliqué que son complice avait décidé de s’échapper mystiquement, une version que les policiers mettent en doute, vu sa complexité.


    Selon le récit de l’Ivoirien, Thomas Agbessi aurait invoqué ses ancêtres après avoir enlevé tous ses habits. Quelques secondes plus tard, il aurait disparu. Les policiers ont emmenés ses habits dans un laboratoires pour être analysés. C’est à l’aéroport de Madrid que le Togolais a été de nouveau interpellé alors qu’il tentait de quitter le pays.

    SOURCE http://www.rumeursdabidjan.net/insolites/faits-divers/item/14193-espagne-un-togolais-disparait-mystiquement-pendant-sa-garde-a-vue

    Continuer
  • Alexandre Benalla reçoit des paiements au Maroc

    L’ancien conseiller du président français Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, aurait reçu 353 000 euros via Instra Conseil qui, selon Le Monde, serait une société basée à Marrakech qui lui appartiendrait. Il serait même revenu au Maroc pour percevoir le reste.

     

    Selon LeMonde.fr, le 2 décembre dernier : « France Close Protection conclut un autre contrat de protection avec l’oligarque russe Farkhad Akhmedov, pour un montant de 980 000 euros. Une partie des recettes de ce nouveau contrat sont transférés à Alexandre Benalla, par l’intermédiaire de sa société marocaine Instra Conseil. »

    L’ancien « Monsieur sécurité » d’Emmanuel Macron, fait l’objet d’une enquête complexe ayant révélé des centaines de données. Une enquête qui parle même d’espionnage et de révélation de secrets d’Etat pour le compte du gouvernement russe, à en croire ses relations avec des oligarques russes (Iskander Makhmudov et Farkhad Akhmedov) alors même qu’il était en fonction à l’Elysée et habilité au secret-défense, et à en croire les sommes importantes qu’il aurait reçues. Ces derniers milliardaires seraient proches du Kremlin selon les médias français.

    Alexandre Benalla serait d’ailleurs actuellement au Maroc pour recevoir le reste de son paiement, à savoir 630 000 euros. Une photo le dévoile au Lotus Club, un cabaret de Marrakech.

    Rappelons que Benalla est poursuivi pour « violences sur des manifestants », concernant précisément l’affaire de la Contrescarpe le 1er mai 2018. En Janvier, il a également été mis en examen dans l’affaire de passeports diplomatiques qu’il n’aurait pas rendus et qu’il a utilisés plusieurs fois pour des voyages postérieurs à son licenciement de l’Elysée.

     

    Continuer
  • Toulouse: La caissière s’embrouille avec une cliente dans la supérette, elle sort une machette

    Ce mardi, il est encore difficile de démêler les fils de la violente querelle qui a opposé lundi soir une caissière et une cliente d’une supérette de l’avenue de Grande-Bretagne, à Toulouse. Le ton est monté entre les deux jeunes femmes et l’hôtesse de caisse a fini par sortir une machette pour intimider son « adversaire ». Celle-ci a répliqué en jetant une bouteille de soda sur sa « rivale ».

    Les deux protagonistes de l’affaire ont été interpellées vers 23 heures et placées en garde à vue. Elles sont ressorties du commissariat central mardi à la mi-journée.

    La caissière (29 ans) fait l’objet d'une composition pénale, une procédure alternative aux poursuites judiciaires. Quant à la cliente (34 ans), déjà connue pour des faits similaires, son dossier a été classé sans suite.

    source https://www.20minutes.fr/faits_divers/2523023-20190521-toulouse-caissiere-embrouille-cliente-superette-sort-machette

    Continuer
  • Deux blessés par balle dans un foyer de travailleurs immigrés, a Evry le tireur se suicide

    Evry : deux blessés par balle dans un foyer de travailleurs immigrés, le tireur se suicide

    Le résident d’un foyer de travailleurs immigrés à Evry (Essonne) a blessé deux habitants du site dans la nuit de dimanche à lundi. Le tireur s’est donné la mort.

    Les coups de feu ont retenti cette nuit. Un homme a fait feu dans un foyer de travailleurs immigrés, à Evry en Essonne.

    L’agresseur présumé a blessé par balle deux autres hommes, l’un des deux étant grièvement touché au niveau de l'omoplate. Le tireur, lui, s’est ensuite donné la mort.
     

    Le tireur présumé et les victimes, tous résidents du foyer

    Arrivés sur place, les forces d’intervention du Raid ont découvert le corps du tireur présumé et l'arme à côté de lui.

    Les deux victimes ainsi que l’auteur présumé de la fusillade sont des résidents du foyer de travailleurs. Une enquête, confiée à la Sûreté départementale, a été ouverte. 

    Le bailleur social, Adoma, a indiqué dans un communiqué qu’il « déplore cet événement grave qui peut se produire malheureusement dans n’importe quel immeuble d’habitation », selon la structure.

    source https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/essonne/evry/evry-deux-blesses-apres-fusillade-foyer-travailleurs-immigres-tireur-se-suicide-1668607.html

    Continuer
  • Une femme meurt après l’incendie de son appartement

    Paris : une femme meurt après l’incendie de son appartement dans le 11e arrondissement

    Un incendie s’est déclenché au troisième étage d’un immeuble du 11e arrondissement de Paris, dans la nuit de lundi à mardi. Une femme, retrouvée inconsciente par les sapeurs-pompiers dans son studio, est décédée.

    Le feu s’est déclaré tard dans la nuit de lundi à mardi. Aux alentours de 3 heures du matin, un incendie s’est attaqué à un immeuble rue de Montreuil, dans le 11e arrondissement de la capitale.

    Les flammes se sont déclenchées dans un studio situé au troisième étage. La femme qui habitait les lieux a été retrouvée inconsciente par les pompiers lors de l’intervention, allongée dans l’appartement.

    Une enquête ouverte pour déterminer l’origine du drame

    Après avoir pris en charge la jeune femme, les secours n’ont malheureusement pas réussi à la réanimer. La victime est décédée dans la nuit.

    Sur place, une vingtaine de sapeurs-pompiers, aidés de quatre engins, ont été mobilisés face à l’incendie. Le feu, lui, a été vite maîtrisé.

    Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du drame. Si aucune piste n’est pour l’instant écartée, un équipement de la cuisine pourrait être à l’origine du sinistre.

     

    SOURCE https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/paris-femme-meurt-apres-incendie-son-appartement-11e-arrondissement-1669451.html

     

    Continuer

Nouveaux Articles

Populaires