Bienvenus
Connexion / S'enregistrer

Emotions


La vérité vient du coeur la vérité c'est l'amour. Le mensonge c'est l'ignorance et l'ignorance créé le mensonge !

Connaître la vérité c'est ce connaître ce connaître c'est dire la vérité mais qu'est-ce que la vérité.

Je résume votre bonheur votre vie votre existence qu'il s'agisse de votre travail de votre relation sentimentale de votre santé de votre argent quels que soit les biens la manière dont vous voyez votre vie votre existence quel que soit votre nationalité votre pays ou votre raison d'être tout est liée a la vérité

  • Inondations a Abidjan pluies diluviennes

    Côte d'Ivoire: pluies diluviennes et mortelles à Abidjan

     

    Le jour d'après, en Côte d'Ivoire où au moins 20 personnes sont mortes dans les fortes inondations qui ont touché notamment Abidjan après des heures d'intempéries torrentielles. Ce mardi, la ville se réveille encore sous le choc même si les pluies ont cessé. C’est l’heure du deuil, des réparations, mais aussi de certaines interrogations.

    Des centaines et des centaines de commerces sont à nettoyer et à dégager des décombres dorénavant. Beaucoup de logements aussi sont concernés à Abidjan, notamment dans les quartiers de Cocody, de Port-Bouët ou bien d’Adjamé. Ce sont des images post-apocalyptiques auxquelles on a pu assister ce lundi et ce mardi matin encore : enchevêtrement de gravats, de carcasses de voitures et parfois malheureusement de passagers morts à l’intérieur de ces véhicules noyés dans la boue.

    A certains endroits comme dans la rue ministre à Riviera Palmeraie, zone martyre régulièrement sujette aux inondations, le bitume aurait été totalement emporté par les eaux et la route serait impraticable. On a l’impression qu’il y a eu un tremblement de terre, explique un employé de la municipalité. Au moins 18 personnes tuées, 136 autres secourues, c'est donc le bilan provisoire des dégâts causés par les pluies torrentielles à Abidjan. Deux victimes sont à déplorer aussi à Tiassalé et à Ouragahio dans l’ouest du pays. Les dégâts matériels sont importants, de même que les besoins des populations sinistrées. Dans certaines zones, les familles sont réfugiées sur les toits, parfois dans les arbres pour tenter de sauver leur vie.

    « Il y a des personnes qui doivent déménager des zones où elles sont parce qu’elles sont dans des zones à risque. Il y a aussi des besoins en vivres en ville parce que plusieurs familles ont vu leur maison emportée ou inondée par l’eau. Il y a aussi des personnes à qui on doit trouver des logements au niveau d’Abidjan. Pour intervenir, nous avons mis en place un système d’alerte précoce, nous faisons de la sensibilisation, nous donnons l’information sur les mesures à prendre dans des situations d’inondations », explique Emmanuel Kouadio, le secrétaire général de la Croix-Rouge Côte d'Ivoire.

    L’aide aux sinistrés commence à s’organiser dans la ville. Par exemple, la députée de Cocody, Jasmina Ouegnin, a mis à disposition d’associations sa permanence où les Abidjanais sont invités à déposer de la nourriture, des vêtements ou de l’eau. On assiste à un important mouvement de solidarité à Abidjan. Sur les réseaux sociaux, les appels aux dons pour venir en aide aux sinistrés, se multiplient. Des dons qui sont en train d’être triés par des bénévoles et qui seront ensuite distribués dans les quartiers sinistrés.

    Colère à Abidjan

    Le choc est à la hauteur de la peine pour les Abidjanais qui s’interrogent et parfois s’insurgent sur les raisons de ce drame. Plusieurs d’entre eux rencontrés par RFI ou qui s’expriment sur les réseaux sociaux incriminent une mauvaise gestion de la voirie, des canaux d’évacuation de la capitale économique où se mélangent allègrement eaux usées et eaux pluviales. Et ils dénoncent une urbanisation anarchique d’Abidjan au mépris des règles de sécurité et de la topographie naturelle de la ville avec ses bassins versants.

    Lors d’une cellule de crise, lundi, le gouvernement a déploré cette situation en affirmant travailler avec les communes pour relocaliser les populations et assainir les zones dites à risques. Un travail de longue haleine, affirme le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, un travail qui est répété chaque année, mais qui ne semble pas produire beaucoup d’effet : 15 à 28 morts depuis quatre ans à cette saison. C’est la facture à payer pour les Abidjanais lorsque s’abattent ces pluies diluviennes sur leur tête.

    Ce matin, les opérations de secours des sapeurs-pompiers ont pris fin. Mais ils restent en alerte. D'ailleurs, dans les quartiers, les habitants scrutaient le ciel avec inquiétude car ils savent que la saison des pluies est bien loin d’être finie. Et à chaque averse, les estomacs se nouent.

     

    Continuer »
  • Japon 330 baleines tué en Antarctique

    Le Japon, ignorant les décisions de justice internationale et les indignations insistantes et récurrentes de la société civile, continue de chasser les baleines dans l'océan antarctique. La saison 2017-2018 de chasse s'est terminée après plus de 4 mois passés en mer à observer mais aussi exterminer des centaines de baleines de Minke dont des jeunes et des femelles en gestation.

    Si ce "programme" présente bien des observations visuelles, des suivis d'espèces par satellite et des prélèvements d'échantillons d'organismes marins qui ne sont pas létaux, il se solde surtout par le massacre de 333 baleines de Minke ou petit rorqual (Balaenoptera bonaerensis) dont 152 mâles et 181 femelles. Pire encore, 122 femelles gestantes et une dizaine de jeunes ont été harponnés, selon un rapport soumis par les autorités à la Commission baleinière internationale (CBI) en avril 2018. Taille moyenne des cétacés tués : plus de 7,7 mètres pour près de 6 tonnes, d'après NEWREP-A.

    En effet, 5 baleiniers japonais ont parcouru plus de 17 300 km dans l'est de l'océan antarctique du 9 novembre 2017 au 31 mars 2018, sans rencontrer aucun navire appartenant à un groupe de défense des animaux. Ni Greenpeace, ni Sea Shepherd ne se sont dressés contre les baleiniers pour les perturber et montrer au monde toute la cruauté de ce "programme scientifique".

    source https://www.notre-planete.info/actualites/1016-Japon-chasse-baleines

     

    Continuer »
  • 1850 Palestiniens ont été atteints par des tirs à balles réelles

    ÉPURATION DU MONDE LA TRAGÉDIE DES GUERRE DE SACRIFICE HUMAINS

    LE SANG DE LA TERREUR

    Ministère a dit que 1850 palestiniens, dont 10 enfants, tués ont été atteints par des tirs à balles réelles et par des balles d’acier enrobées de caoutchouc,  certains ont souffert de brûlures et d’autres ont été battus et agressés par des soldats et des colons, tandis que plus de 3500 ont souffert de l’inhalation de gaz lacrymogènes.

     

    Continuer »
  • Vous avez élu un assassin à la présidence française

    FRANCOIS HOLLANDE Pouvoirs - François Hollande ordonne secrètement des assassinats ciblés! L'aviation française a une nouvelle fois frappé Daech dans son fief, dans la nuit de lundi à mardi, tandis que de nouvelles perquisitions avaient lieu en France, à Toulouse notamment. Lundi, plusieurs interpellations et des saisies d'armes ont été effectuées sur l'ensemble du territoire. François Hollande, à Versailles, a fait une série d'annonces devant les parlementaires, appelant notamment à faire évoluer la Constitution.

    Source http://www.lefigaro.fr/actualites/2015/11/16/01001-20151116LIVWWW00011-traque-attentats-de-paris-bataclan.php,

     Les services secrets français ont-ils organisé les attentats de Paris pour faire accepter un coup d’État ?

    Il faut aussi souligner que les types qui ont sauté (je n’ai pas dit : qui se sont fait sauter) avaient juste une ceinture d’explosifs, de quoi les couper en deux, mais pas de quoi faire du dommage autour d’eux, surtout que ces ceintures ont été actionnées (par qui ?) alors qu’il n’y avait personne autour d’eux, ou presque.

    On sent l’attentat bidon à plein nez, même si à l’intérieur du Bataclan (qui venait de changer de propriétaire, le précédent étant réfugié à …. Tel Aviv) ceux qui ont attaqué, eux, avec de vraies armes, y sont allés de bon cœur.

    J’adore la date : un vendredi 13. Fallait le faire tout de même, d’autant que cette date ne veut rien dire pour un vrai musulman.

    Pour résumer, c’était presque aussi convainquant que le 8 janvier, et sa suite où un "terroriste" est abattu alors qu’il est menotté. Presque aussi convainquant que l’assassinat du malingre Mérah, qui a sauté de sa fenêtre alors qu’il était déjà lesté de plus de plombs que son propre poids, presque autant que celui du type "grand, costaud, tatoué" qui avait abattu différentes personnes les jours précédents.


    Source http://mai68.org/spip/spip.php?article9449


    Vous avez élu un assassin au pouvoir: Hollande ordonne des assassinats.

    Continuer »
  • La liberté, c’est quoi ?

    La liberté, c’est quoi ?

     

    Nombreux d’entre nous sommes à la recherche de la liberté, mais beaucoup se plaignent. Mais que cherchons-nous à la finale. Entre amitiés, unions, ou tous simplement plaisir quelle définition doit ont donner à la liberté.

     

    Monter le bras en l’air comme la statue de la liberté. Essayons mais pour combien de temps et à quant la crampe. 

     

    L’être humain est en perpétuel éveil du plus conscient au moins inconscient car même quant il ne sent rendent pas compte chaque joie, chaque peine de se monde nourri le noyau, qui nous relie tous.

     

    Découpons un peu ce mot LIBERTER

    Libre, un sentiment de bien être quant nous l’approchons.

    Ter la terre notre belle planète qui nous accueil.

    Mais alors liberté voudrai dire être libre sur la terre !

    Faut-il encore être libre.

    Beaucoup de choses nous empêchent d’être, de devenir, et de faire.

    Le boulot, les amis, membre de la famille, le ou la conjoint(e.

    Combien d’entre nous pensons qu’ils non pas le choix de s’enferme dans une vie qui n’est autre qu’une routine ! Restez à un endroit ou nous ne voulons plus être, restez avec une personne qui ne nous attire plus, faire ce que nous ne voulons pas pour ne pas blesser ou froisser l’un ou l’autre.

     

    Restez libre est en quelque sorte accepter les moments, les émotions, les envies, les plaisirs de ce monde.

    Plus vous vous accepterez, plus vous vous ouvrer les portes de ce bonheur de ne vivre qu’au jour le jour plus vous trouverez cette abondance de liberté, d’être le seul décideur de votre vie. Vous pensez que ce qui est écrit la, peu paraître irréfléchi et démesuré. Prenons un exemple. Un couple ensemble depuis 20ans qui n’ont plus de sentiment l’un pour l’autre. Pense comme l’éducation leur a été donnée que de se quitter les feraient aller en enfer. Mais ce retrouver avec une personne qui ne nous attire plus, au quel nous n’avons plus rien à dire. L’enfer n’est-il pas la ? Se ronger, se murmurer je devrais partir, refaire ma vie. Pourquoi se privé d’un sentiment qui nous parlent de l’intérieur, qui résonne de plus en plus. Par peur de l’enfer, mais pourtant ne pas assumer ce que l’on ressent est votre enfer. Vous pouvez retourner cet exemple dans tous les sens du terme de la vie. Dans tout les domaines, une fois que vous aller contre ce que votre petite voix vous dit ou murmure de jours en jours vous créez votre routine, votre illusion, et vous vous faussez votre jugement.

     

    Dites-vous bien que dans la vie il y a plusieurs choix, plusieurs décisions, le bonheur est à la portée de tous, mais il faut y croire, aller de l’avant, voir plus loin, et accepter nos décisions. Enlever les barrières qui vous ont été donnée par l’éducation. Créer vos propres jugements décider de votre avenir. Soyez et rester le créateur de votre vie tel est le divin. Créé votre vie à l’image que vous le désirer. Cette phrase vous parle ? Ne ressemble t’elle pas A « Dieu » créa l’homme à son image. Si Dieu à crée l’homme à son image il vous ressemble donc vous lui ressembler. Donc vous pouvez créer comprenez la profondeur de cette phrase elle enlève beaucoup de barrières.

     

    Certain penserons probablement, il faut être égoïste. Mais non faire sa vie, s’accepter, s’assumer, être soi…Ne fait pas de nous des êtres égoïste.

    Beaucoup ont peur de partir quitter que se soi la famille ou autre, mais quant l’heure de la mort à sonner vous partez ce que beaucoup résume à la liberté. Pourquoi attendre la mort pour être libre ! Vivons et jouissons de notre vie car quant le corps n’est plus l’illusion n’est plus. Mais il est trop tard et il faut recommencer.

     

    Ne rester pas dans l’hypocrisie, le mensonge, la tromperie, rester honnête, en paix avec vous-même. Ne faite pas à autrui ce que vous ne voulez pas dans votre vie. Partir, recommencer, redécouvrir, dans cette vie ou dans une autre autant commencer quant ont en prend conscience. Cela nous évite de nous tromper.

     

    MW

    Continuer »
RSS