VOITOUT.COM
Bienvenus
Connexion / S'enregistrer

Election 2017


  • Les généraux qui ont accusé Macron de trahison à l'égard de la nation.

    "Les généraux qui ont accusé Macron de trahison à l'égard de la nation.pour la signature du pacte de Marrakech

    En décidant seul de signer ce pacte (…), vous vous rendriez coupable d'un déni de démocratie, voire de trahison à l'égard de la nation." Les termes choisis par un groupe de généraux pour critiquer le chef de l'Etat sont trop violents pour rester sans réponse : des sanctions sont envisagées, a indiqué le cabinet du ministère des Armées au site l'Opinion, lundi 17 décembre.

    La tribune des militaires a été publiée le 10 décembre dernier. Elle vise à s'opposer au pacte de Marrakech sur les migrations, un texte non contraignant dont la nature a été travestie par une frange de la droite radicale et des "gilets jaunes", suscitant nombre de "fake news" (le texte est consultable ici en français).

    Parmi les signataires, onze généraux et un colonel, qui ne sont plus en service actif mais ont toujours un devoir de réserve. On y trouve le général Antoine Martinez, animateur du site Volontaires pour la France, le général Christian Houdet, élu régional du Rassemblement national (ex-FN), le général Christian Piquemal, déjà sanctionné pour avoir organisé une manifestation anti-migrants à Calais. Mais aussi un ancien ministre de la Défense, Charles Millon, autrefois exclu de l'UDF pour s'être allié au Front national afin de conserver la présidence de la région Rhône-Alpes. Pour cette brochette de généraux et d'élus, Emmanuel Macron ne vise rien moins qu'à "effacer nos repères civilisationnels" et à "nous priver de notre patrie charnelle".

    "Inadmissibles"

    "Ces propos sont inadmissibles et indignes", a commenté le cabinet de la ministre des armées auprès du journaliste Jean-Dominique Merchet, de "l'Opinion" :

    "Les généraux qui ont signé ce texte sortent du devoir de réserve auquel ils sont soumis. Ce devoir de réserve les oblige et ce d'autant plus (…) qu'ils incarnent le sommet de la hiérarchie militaire, c'est-à-dire qu'ils ont la charge de montrer l'exemple."

    Et d'ajouter :

    "Ils s'exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l'opportunité dans les jours à venir."

    Continuer »
  • Ancienne gendarmerie de Villejuif

    Le vendredi 28 juillet, avenue Maxime Gorki à Villejuif, des employés d’EDF accompagnés par un groupe des policiers municipaux ont coupé sans aucun pré-avis l’électricité de « la Gendarmerie ». Ce bâtiment est occupé depuis décembre 2015 par une trentaine de personnes, précaires, handicapées et des familles avec enfants. Plusieurs des habitants ont ensuite été contrôlés devant chez eux par des policiers municipaux, qui laissaient bien comprendre qu’ils travaillaient pour la mairie.

    Il y a un an la mairie avait déjà été déboutée devant les tribunaux d’une demande d’expulsion, au motif qu’elle n’est pas le propriétaire du site. Aucun projet n’étant encore prévu pour ce site du Conseil général, les habitants ne sont pas sous le coup d’une procédure d’expulsion. Pourtant, il y a quelques jours la mairie a invité Bouygues Immobilier à s’installer à « La Gendarmerie » comme base de chantier pour la construction d’un projet d’habitation de luxe sur la parcelle mitoyenne. Les habitants ont naturellement refusé, mais ont accepté que l’entreprise utilise une partie de la cour pour installer la grue. Deux semaines plus tard des agents d’EDF accompagnés de la police municipale ont sectionné les câbles d’alimentation, rendant difficile la reconnexion.

    souce https://fr.squat.net/2017/08/15/villejuif-94-le-bohellec-coupe-lelectricite-du-squat-la-gendarmerie/#more-36246

     

    Continuer »
  • La France un pays dangereux au visage de l'amérique

    PLUS ON AVANCE DANS LE TEMPS PLUS LE PAYS DEVIENS DANGEREUX  EST CES VISIBLE 

    Un homme a été tué hier soir à Créteil, en proche banlieue parisienne, par plusieurs personnes qui l'ont pris pour cible lors d'un arrêt au feu rouge, a-t-on appris mercredi de source policière.

    Le meurtre a eu lieu vers 21H30. le Mardi 03/04/2018 route de la Pompadour, La victime était dans sa voiture à un feu rouge, lorsqu'un autre véhicule s'est placé à sa hauteur, selon cette source. D'après les premiers témoignages, "plusieurs personnes en sont descendues. Ils ont tiré des coups de feu, brisé les vitres avec des barres de fer, ils l'ont sorti de sa voiture pour le tabasser et ils l'ont achevé", a-t-elle expliqué. L'enquête a été confiée à la Brigade criminelle de la police judiciaire de Paris.

     

    Continuer »
  • Danger immigration europe

    QUI SONT RÉELLEMENT LES MIGRANT

    L’insécurité est devenue galopante en Guinée. Les attaques à mains armées se multiplient.

    Guinée : plus de 70 millions GNF emportés dans une attaque armée à Boffa

    Des sources locales nous apprennent que des inconnus lourdement armés ont attaqué une boutique d’alimentation à 20 heures dans la nuit du jeudi 21 à ce vendredi 22 décembre 2017 au grand marché de la ville de Boffa en basse Guinée.

    Continuer »
RSS