Sacrifier l’enfant à ses fétiches

L’alerte est partie d’une petite fille de 12 ans qui a échappé d’un sacrifice rituel que le sieur Victorin Avagbo s’apprêtait à faire sur l’âme innocente.

Après l’avoir sauvagement violé, le « hounnon kpèssè » se préparait à sacrifier l’enfant  à ses fétiches et prélever ses organes quand celle -ci a mystérieusement réussi à s’échapper des griffes de son bourreau.

Déjà le Samedi 03 Février 2018, toujours dans la même localité, une dame a été retrouvée morte et attachée à un palmier avec des organes qui lui sont prélevés et le hounnon Victorin Avagbo serait soupçonné pour ce crime.

La pauvre sacrifiée fut dépouillée de ses fesses et de son sexe, et attachée à un palmier à huile dans une brousse.

La perquisition de la maison du fameux « hounnon » a permis aux forces de l’ordre de mettre la main sur un crâne humain frais, un sac rempli de cheveux de femmes, des ongles, des perles de femmes et d’autres organes humains.

La petite fille de 12 ans qui a échappé à ce sort macabre est admise au soin intensif et est entre la vie et la mort car elle a perdu suffisamment du sang.

Soyez le premier à commenter cette vidéo.

Articles Connexes

Nouveaux Articles

Populaires